Malus ? L’assurance voiturette est possible !

Posté par: Haly Date de publication: 13 décembre 2016

Malus ? L’assurance voiturette est possible !

Dans le cadre d’une assurance voiture classique, il existe un système de coefficients qui s’applique à
l’assuré en fonction de son implication en cas de sinistre. Ainsi, sa responsabilité totale ou partielle aura
pour conséquence une sanction qui est le malus. Celui-ci est, dans la plupart des cas, et selon leur
gravité, un coefficient de majoration de prix appliqué au tarif du prochain contrat de l’assuré. Mais si ce
système s’applique à une couverture auto classique, qu’en est-il lorsqu’il s’agit d’une assurance pour
voiturette ?

Le coefficient bonus-malus dans une assurance voiturette

Même si le coefficient bonus-malus est commun dans le cadre de la couverture auto classique,
l’application de ce facteur en termes d’assurance voiture sans permis n’a pas la même valeur. Dans le
cas d’une assurance voiturette, ce facteur n’entre pas en jeu même s’il est quand même considéré
pendant la souscription à un contrat d’assurance voiture sans permis. Ainsi, les notions de sanction ou
de récompense ne s’appliquent pas au conducteur d’une voiturette et il ne peut pas en cumuler. En
d’autres termes, le coefficient bonus-malus est inopérant lorsqu’il s’agit de l’assurance voiture sans
permis et ne figurera pas sur les relevés d’information de l’assurance voiturette.

Quelles sont les conséquences du malus pour une assurance voiture ?

Comme il a été mentionné, le malus accumulé par le souscripteur au cours de ses précédents contrats
de couverture auto est pénalisant pour ses contrats d’assurance futurs. En effet, le malus est considéré
lors de la souscription à une nouvelle assurance voiture. Ce coefficient sera pris en compte lors de
l’établissement des tarifs et augmentera significativement celui d’une nouvelle souscription à une
assurance voiture classique. Et dans le pire des cas, si le souscripteur s’est fait résilié son dernier contrat,
il peut même se voir refuser toute souscription à une nouvelle couverture automobile. Autrement dit, il
se peut qu’aucun assureur n’accepte de lui octroyer un nouveau contrat d’assurance voiture.
Cependant, il peut contourner ses antécédents avec les compagnies d’assurance en optant pour une
voiture sans permis.

Comment souscrire à une assurance voiture sans permis avec un malus ?

Bien que l’accumulation de malus puisse sanctionner voire même fermer les portes à un conducteur en
terme de couverture automobile classique, il est tout à fait possible de se convertir à la voiturette. Ainsi,
l’adoption d’une voiture sans permis constitue une alternative de choix si vous voulez contourner à la
fois les malus et les transports en commun. De plus, étant déjà sur Direct voiture sans permis, profitez-
en pour bénéficier de notre expertise et de nos services gratuits. L’assurance pour voiture sans permis
est simple est avantageuse et il suffit de quelques minutes pour obtenir des devis d’assurance détaillés
faits sur mesure pour vous et correspondant à vos besoins grâce à notre comparateur de devis. Il ne
vous restera plus qu’à choisir la formule qui correspond le mieux à vos attentes. De plus, en vous
souscrivant en ligne, vous recevez votre carte verte en à peine 5 minutes.

La responsabilité totale ou partielle d’un assuré dans le cadre d’un sinistre va conduire à une autre sanction : le malus. Il s’agit d’un facteur de majoration de prix à indexer au tarif du prochain contrat de l’assuré. Que vaut ce système de punition en matière d’assurance pour voiturette ?

L’assurance voiturette et le coefficient bonus-malus

Bien que la pratique soit logique dans le domaine de l’assurance auto classique, le coefficient bonus-malus a une autorité mitigée en assurance voiture sans permis. En effet, s’il est tout de même pris en compte lorsqu’on souscrit une couverture voiture sans permis, ce facteur est inopérant pendant la vie de l’assurance voiturette. Pour un propriétaire de voiturette, cumuler des bonus ou récolter du malus n’est donc tout simplement pas faisable. Le relevé d’informations d’assurance voiture sans permis n’en mentionnera pas non plus.

Comment obtenir une assurance voiture sans permis avec un malus ?

Accumuler du malus lors de précédents va nettement gonfler le tarif d’une nouvelle assurance auto. L’issue peut même être pire si le souscripteur s’est fait résilier son dernier contrat d’assurance : il peut essuyer par la suite des refus de souscription de nouvelle couverture de toute part. La solution qui s’impose lorsqu’on a besoin de se déplacer rapidement, c’est soit les transports en commun, soit les voitures sans permis.

L’assurance pour les voitures sans permis est on ne peut plus facile à avoir. Pour vous faciliter la tâche, comme vous être déjà au bon endroit, fiez-vous aux services gratuits de Direct voiture sans permis. Utilisez notre comparateur de devis d’assurance voiture sans permis et trouvez en quelques minutes celui qui répond à vos attentes. Votre carte verte en 5 minutes, c’est notre devise !

Comment (1)

  • brigitte dillies Répondre

    je conduis une voiture sans permis depuis mai 2016 après 5 ans de conduite scooter sans sinistre;
    malheureusement j’ai eu deux sinistres bénins qui m’ont valu une résiliation par mon assurance au bout de 2 ans;
    j’ai trouvé une nouvelle assurance qui a bien voulu m’assurer,je n’ai pas fourni de relevé d’information car l’agent d’assurance qui a fait mon dossier m’a dit qu’il n’y en avait pas besoin pour ce genre de véhicule;il a soumis mon dossier à ses supérieurs qui l’ont validé en l’état sans rien réclamer;
    or 4 mois après je reçoit une lettre de résiliation au motif “aggravation du risque” car je n’ai pas fourni ce document;
    en ont il le droit? pourquoi ne pas m’avoir réclamé ce document dès le départ?
    merci de votre réponse

    8 septembre 2018 à 20 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *