L’assurance pour voiturette ? C’est quoi ?

Posté par: Haly Date de publication: 1 décembre 2016

L’assurance pour voiturette ? C’est quoi ?

Si les accidents de la route peuvent être plus ou moins fréquents en fonction de la région et du type de
véhicule mais aussi du conducteur, la voiture sans permis est considérée comme l’un des moyens de
locomotion les plus sûrs. Cependant, les intempéries ne sont pas à exclure même pour le propriétaire
d’une voiturette. A part les accidents possibles, une voiturette peut faire l’objet de vol, d’incendie,
d’actes de vandalisme et bien d’autres encore. Ainsi, pour se prémunir de ces sinistres, il est important
de considérer une couverture auto adéquate pour sa voiture sans permis.

Qu’est-ce qu’une assurance pour voiturette ?

Comme tout véhicule terrestre motorisé, la voiturette doit être assurée. En effet, du point de vue légal,
il est obligatoire d’assurer son véhicule sans permis en se souscrivant au moins à la formule de base
Responsabilité Civile ou Au Tiers simple. Notamment, cette offre garantie la compensation des dégâts occasionnés à
des tiers lors d’un sinistre mais présente l’inconvénient de ne couvrir ni le conducteur ni son véhicule.
Ainsi, afin de pouvoir bénéficier également d’une compensation pour sa voiture sans permis, il est
conseillé au conducteur de se souscrire à une offre supérieure. Dans ce cas, plusieurs formules sont mises à la
disposition du souscripteur, allant des offres Tiers plus, personnalisables suivant les besoins du
conducteur jusqu’à la Tous Risques, qui offre la couverture auto la plus complète.

Afin de choisir une assurance voiture sans permis adaptée, il est primordial de cerner ses besoins
spécifiques en protection automobile. Ceux-ci dépendent de différents paramètres qui varient d’un
conducteur à l’autre. Ces paramètres incluent, par exemple, la longueur des trajets, la sécurité des
quartiers de passage ou les places de parking, l’âge et l’expérience du conducteur et du ou des éventuels
conducteurs secondaires sont également pris en compte. Donc, c’est suivant cette perception de risques
que le souscripteur estime la couverture auto qui répond le mieux à ses attentes.

Mais mis à part le
facteur technique, il est tout aussi important de considérer le budget prévu pour l’assurance de sa
voiturette. Et c’est une estimation judicieuse et raisonnable alliant prévision et rentabilité qui fait
qu’une formule d’assurance pour voiture sans permis est bien choisie. Au final, il revient au souscripteur
de décider si la simple RC suffit ou s’il est préférable de prendre un Tiers + ou d’opter pour la Tous
Risques.

Comment faire le bon choix ? 

De nos jours, le choix est grandement facilité par la possibilité de choisir sa formule via un simulateur de
courtiers en ligne. Pour commencer, en stipulant ses préférences, le souscripteur se voit proposer les devis détaillés des
meilleures offres disponibles. Par la suite, il ne lui reste plus, par la suite, qu’à sélectionner celle qui lui est le plus
profitable tant du point de vue technique que tarifaire. Pour toute information complémentaire sur
l’assurance voiturette, Direct voiture sans permis propose son assistance. Vous n’avez qu’à adresser vos
questions via le formulaire de contact. Notre équipe se fera un plaisir de vous conseiller.

Les statistiques démontrent que les routes sont toujours aussi accidentogènes, même si les mesures visant à réduire le taux de sinistres sont importantes. Même si les voiturettes (les plus sûrs des véhicules motorisés) entrent de plus en plus dans les mœurs de la circulation, les risques sont ne pas encore « rassérénés ». La solution la plus proche pour ces voitures pour le moment, c’est l’assurance pour voiturette.

A quoi répond une assurance pour voiturette ?

Tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré. Mais au-delà du caractère obligatoire d’une assurance auto pour les voitures sans permis, elle est un peu plus destinée à protéger le propriétaire ou le conducteur du véhicule. Si la garantie au tiers (RC) est le « pivot » habituel des assurances vsp, il est plus judicieux de nos jours de s’offrir de plus larges garanties (incendie, vol, tous accidents…). En effet, d’après les observations, les voitures sans permis sont plus victimes que facteurs ou vecteurs d’accidents.

Comment choisir son assurance voiture sans permis ?

Pour choisir une assurance pour sa voiture sans permis, il faudra considérer les besoins avant tout. Qui dit besoin signifie cependant la détermination de sa conception de risque. Il faut se poser des questions sur le trajet (petits ou grands rouleurs), la sécurité des quartiers d’implantation (garage, place de parking…), existence ou non d’un conducteur secondaire… Bien sûr, il est important de prendre en compte son budget auto, par exemple s’il est plus justifié de choisir une Tous Risques, un Tiers + ou une assurance RC.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *